Des huiles essentielles pour vos aisselles

L’idée nous est venue de vous écrire cet article lorsque Louve a créé son premier déodorant solide 100% naturel. Après avoir fait plusieurs recherches (et plusieurs tests 🙂 ) elle en est venue à un verdict:

LES HUILES ESSENTIELLES CONTRE LA TRANSPIRATION : C’EST 100% EFFICACE !

100% ? Oui! Parce qu’on en est totalement convaincues. Donc voici ici une liste d’huiles essentielles qui vous aideront à éviter les mauvaises odeurs et garder des aisselles sereines toute la journée :

L’huile essentielle de Palmarosa*

Antibactérienne, elle capte les mauvaises odeurs sans obstruer les canaux par lesquels la sueur s’évacue de la peau. De plus, elle est dotée d’une très bonne tolérance cutanée !

L’huile essentielle de Géranium d’Egypte

Relaxante et apaisante. Propriété antibactérienne super efficace et astringente cutanée.

L’huile essentielle de sauge sclarée*

Propriété anti-transpirante, elle calme les nerfs en cas de gros stress (ce qui peut déclencher une transpiration excessive).

L’huile essentielle de ciste

Astringente, elle aide à resserrer les pores sudoripares et est également antibactérienne.

L’huile essentielle de cyprès toujours vert*

Tue les bactéries responsables des mauvaises odeurs. Réputée également pour réguler la transpiration excessive.

L’huile essentielle de petit grain bigarade

Calmante et relaxante. En cas de bouffées de chaleur (grossesse ou ménopause), de crise d’angoisse ou de forte frayeur, elle vous aidera à vous calmer et à réguler la sur-production de transpiration.

Nos préférées sont l’HE de palmarosa, de géranium et de sauge sclarée. En plus, grâce à l’HE de géranium, le déo de Louve sent super bon ! Vous pouvez également créer une synergie en combinant plusieurs huiles essentielles, à vous de découvrir celles qui vous conviennent le mieux.

N’oubliez pas

En créant votre déodorant maison, il faut respecter le dosage maximal d’HE dans votre recette. Beaucoup d’huiles essentielles sont également interdites chez les femmes enceintes et en période d’allaitement.

En nous informant, notamment dans le livre d’Emilie Hébert, Mes cosmétiques 100% naturels, 1% d’huile essentielle dans votre préparation sera suffisant, soit :

Pour 30 ml de produit; 0,3 ml / 9 gouttes
Pour 50 ml de produit; 0,5 ml / 15 gouttes
Pour 100 ml de produit; 1 ml / 30 gouttes

N’hésitez pas à nous laisser en commentaire vos coups de coeur ou vos expériences.

Belle journée,
Louve & June

Crédit photo : Unsplash

*L’HE essentielle de palmarosa est à proscrire lors d’une grossesse dû à sa propriété utérotonique

*L’HE de sauge sclarée est oestrogen-like, ne pas utiliser en cas de cancer hormono-dépendant et de mastose

*L’HE de cypres toujours vert est oestrogen-like, ne pas utiliser en cas de cancer hormono-dépendant et de mastose

2 commentaires sur “Des huiles essentielles pour vos aisselles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s